Le cannabis au service de l’homme

cannabis-médicalDame nature a le don de pourvoir dans sa création des capacités spectaculaires. Elle met dans ses paysages, dans ses plantes et toutes les entités qui composent sa création des facultés afin qu’ils puissent apporter une aide à l’homme. Seulement, l’esprit curieux de ce dernier lui a permis de découvrir les mystères et les vertus qui se cachent derrière ses plantes qui la verdissent. En ce sens intervient le cannabis qui fait partie de la famille des opiacées et qui possède de très grandes vertus. Même si depuis quelque temps son utilisation est décriée par certaines personnes, il n’en demeure pas moins que le cannabis est un remède qui apporte beaucoup de soins.

Des vertus historiques

L’usage du cannabis en tant que remède contre certains maux n’est pas récent. En effet, l’histoire de son utilisation rappelle que même les Romains utilisaient cette plante pour adoucir les douleurs des femmes lors de l’enfantement. De plus, en Chine la résine était utilisée afin de soigner les maladies comme la goutte, la malaria, les rhumatismes, la constipation et même pour servir d’anesthésie dans les interventions. On voit nettement alors l’impact que le cannabis avait sur les civilisations de l’antiquité. De ces temps anciens, le cannabis a été redécouvert au 19e siècle par un jeune médecin de Calcutta qui a pu montrer à la communauté médicale d’Europe et des États-Unis, une nouvelle face de l’importance du cannabis.

Une utilité prouvée

La polémique autour de l’utilisation du cannabis à des fins médicales prend de plus en plus d’ampleur. Si certains croient que cela est contraire à l’éthique, d’autres considèrent plutôt qu’elle a des avantages de guérison certains. Tout de même, la science semble donner raison à ces derniers. En effet, il faut savoir que le cannabis contient un principe actif dont l’un s’appelle le delta-9 tétrahydrocannabinol ainsi que d’autres cannabinoïdes de synthèse. D’après une récente étude de chercheurs madrilènes, ces derniers sont très utiles dans le traitement des tumeurs et des cancers, car ils possèdent des propriétés anti-humorales qui pourraient remplacer l’aspect agressif et long des traitements actuels.

D’autre part, le cannabis permettrait de résoudre la spasticité musculaire de certains malades atteints de maladies tels le SIDA, le glaucome ou le cancer. Avec ces nouvelles découvertes sur les propriétés du cannabis, de nouveaux types de traitements sont en train d’être émis par les firmes pharmaceutiques. À ce jour, des médicaments contenant des extraits du cannabis ont même été mis sur le marché aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>