Le cannabis est-il dangereux si on fume parallèlement le tabac ?

Il y a un mythe persistant qui veut que le cannabis fumer pur soit totalement inoffensif pour l’organisme. Mythe ?! Certainement, parce que la fumée, sous toutes ses formes, n’apporte absolument rien de positif à l’organisme. Peu importe le produit qui est l’origine de cette fumée. Il est important de comprendre que toute combustion, même d’une plante anodine occasionne déjà un dégagement de substances toxiques qui n’est qu’aggravée par la composition chimique de la plante elle-même. Fumer en soi est toxique pour l’organisme. Il reste maintenant à savoir si le degré de nuisance augmente ou reste plus ou moins acceptable selon qu’on consomme le cannabis avec ou sans tabac.

Consommation du cannabis pur : est-ce bon pour la santé ?

« Entre trop et trop peu est la juste mesure. » – Gilles de Noyers

Cette citation devrait être la devise de tous ceux qui fument du cannabis. Fumer 20 joints par jour qu’ils soient faits de cannabis pur, planté de la manière la plus écologique qui soit, est très mauvais pour la santé. On se retrouve sensiblement dans les mêmes conditions que la personne qui fume du tabac. Beaucoup de fumée et de CO2 dans l’organisme occasionneront des problèmes respiratoires importants et même le cancer. Cancer ? Mais le cannabis pur ne contient pas de goudrons et autres substances négatives comme le tabac. Ce n’est pas tout à fait juste ! En fait, la concentration d’ammoniaque dans le cannabis est 20 fois plus élevé dans tabac et celle de cyanure et de l’oxyde d’azote, 5 fois plus grand que dans le tabac. Il n’y a donc aucune raison d’espérer qu’en consommant une multitude de joints chaque jour et sans arrêt, on s’en sorte sans le moindre problème.

Parallèlement, fumer du cannabis peut être très utile pour la santé. En effet, aussi paradoxal que ça puisse être, la consommation raisonnable du cannabis ( maximum 3 joints par mois) améliore considérablement les capacités respiratoires et il ne s’agit pas d’une légende urbaine. Une étude scientifique assez longue et profonde financée par le gouvernement américain et lancée en 1985 sur des sujets alors âgés de 18-30 a donné, il y a de cela deux ans, des résultats pour le moins étonnants. Les chercheurs n’ont aucunement et surpris du fait que ceux qui consommaient des cigarettes et du cannabis en grande dose se retrouve avec des problèmes respiratoires. Ce qui a pris de court, c’est l’état des consommateurs modérés dont les capacités respiratoires se sont améliorées avec le temps. Il est donc impossible de répondre uniquement par l’affirmative ou la négative concernant le cannabis. Modérément, tout ira bien, énormément, tout ira mal.

Consommation du tabac, du cannabis et du tabac : quels effets sur la santé ?

jointDans le cas de figure, la réponse sera courte et sans appel : catastrophique. Il semble inutile de revenir sur les multiples ravages occasionnés par la cigarette et la dépendance à cette dernière est de très loin plus forte que celle au cannabis. Et contrairement au cannabis, le tabac provoque une dépendance tant physique que physique. D’ailleurs l’étude scientifique qui a mis au jour les bienfaits de la consommation du cannabis, a également démontré que la consommation des personnes qui prenaient à la fois du cannabis et de la cigarette était de 2 fois plus élevée que celle de ceux qui ne prenaient que du cannabis. La prise de cannabis et de tabac est probablement le moyen de plus sûr de détruire sa santé. Existe-t-il le moindre avantage dans ce cas ou est-il possible avec une consommation modérée de bénéficier du moindre avantage ? Hélas non ! La consommation tant du tabac que du tabac et du cannabis n’a exclusivement que des retombées négatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>